ASSOCIATION des CAPITAINES au LONG COURS et CAPITAINES de 1ère classe

 

Bulletin N°112 (janvier-février-mars 2015)

                                                                                    ÉDITORIAL

J'écrivais il y a un an: "L'État tardant, comme trop souvent depuis une trentaine d'années, à mettre en application les mesures promises pour épauler notre Marine marchande (et la pêche) le déclin de l'emploi sous pavillon français ne fait que s'accentuer. Le retard dans l'extension de la loi de 1992 sur le transport du pétrole aux produits raffinés va entrainer la disparition de tous les emplois de Maersk France sans compter les menaces qui pèsent sur les navigants des sociétés spécialisées dans ce type de cargaisons (SOCATRA-SEA TANKERS)". Cette phrase est toujours d'actualité, après Maersk France qui a totalement disparue c'est  SEA TANKERS en difficulté qui va devoir se séparer d'une dizaine de navires dont quatre sous pavillon RIF qui s'ajoutent à celui vendu en octobre 2014. Un plan social est en préparation. L'épilogue pour la SNCM s'approchant rapidement, avec de nombreux remous à prévoir, c'est une année 2015 catastrophique pour l'emploi qui se dessine.  Heureusement que quelques foyers d'emploi résistent, offrant encore des embarquements sous pavillon tricolore 1er ou 2éme registre. Mais les armateurs qui tiennent aux officiers français, en particulier LOUIS-DREYFUS pour ses navires spécialisés à haute technicité, s'inquiètent de l'évolution de l'ENSM. Ils rappellent qu'elle doit former des officiers de la marine  marchande et accessoirement des ingénieurs et non pas l'inverse. C'est la position que je défends depuis le début de cette pernicieuse transformation.

N'oubliez pas de voter pour le  Comité qui sortira des urnes à l'occasion de notre réunion du 12 mai. Pour la première fois depuis bien des années nous avons des candidatures nouvelles, nos collègues Jean-Philippe HUCHET et Yves PAPELARD que je remercie chaleureusement.  Le 13 mai se tiendra l'assemblée générale à la maison des Gens de mer du Havre qui sera suivi d'un déjeuner aux Régates. Inscrivez-vous rapidement et venez nombreux, c'est la seule occasion de nous retrouver entre membres de toutes les sections.

Nous avons perdu, hélas, de nombreux collègues durant ces mois d'hiver. L'un de nos plus fidèles  membres, Jacques STEINER, en  fait partie. Il avait rejoint l'association en 1962 et participait au comité et à la commission du bulletin avec assiduité, discrétion et efficacité. Vous trouverez ci-dessous l'hommage que lui rend en notre nom Jacques SCHIRMANN.

Enfin j'exprime notre sympathie et notre  solidarité à Fernand LANCON (de l'ACOMM) et à son épouse dont le fils Philippe a été très grièvement blessé lors des attentats de début janvier.

                                                                                                                                             Bernard DATCHARRY                        

 

                                                      
  

Jacques STEINER : (1928-2015)

C’est  avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès du Commandant Jacques Steiner survenu alors qu’il était dans  sa 87ème année. Nous étions nombreux  à la célébration de ses obsèques le 10 janvier  en l’Eglise Saint-Etienne d’Issy-les Moulineaux. Après avoir longuement habité Paris avec son épouse Jacqueline décédée il y a 3 ans, il résidait depuis peu dans cette commune. Capitaine au long cours, il effectua toute sa carrière à la Compagnie D’Orbigny. Après divers commandements sur l’Amérique du Sud, il en devint le capitaine d’armement jusqu’à sa retraite. Il fut un des membres fondateurs et actifs de l’Association Le Maillon, où il fut successivement chargé  de la section reconversion de 1987 à  1991, puis secrétaire général jusqu’en 2005, année où Le Maillon fusionna avec l’ACOMM. Jusqu’à ces dernières années, il fut trésorier de la Confédération des Associations de la Marine Marchande. D’une très grande discrétion, ne parlant jamais de lui, ni ne se mettant en avant, il fut néanmoins d’une grand efficacité dans toutes les tâches qui lui furent confiées. Droit et tourné vers les autres, ami de tous, il fut un lien indéniable et apprécié entre les associations maritimes et contribua largement à leur rapprochement.
                                                                                                                            
Jacques SCHIRMANN