ASSOCIATION des CAPITAINES au LONG COURS et CAPITAINES de 1ère classe

 

Bulletin N°105 (avril-mai-juin 2013)

        EDITORIAL

                                                    

La date plus tardive de notre congrès annuel entraine le report du compte-rendu au numéro 106 qui paraitra fin  octobre prochain. Je peux cependant vous dire par ces quelques lignes, ayant le privilège de pouvoir les faire parvenir hors délai à notre imprimerie, que ce fut parfaitement organisé  et réussi par l'équipe du Codorcon* (Philippe DANIEL-Joseph LE BUHAN-Raymond LEQUELLENNEC-Michel MORIN-Robert OLLIVE) que je félicite et remercie chaleureusement. C'est comme tous les ans un grand plaisir de se retrouver entre adhérents de toutes les sections, de pouvoir faire le point sur l'évolution de nos marines et de notre association. Nous devrions nous retrouver à Dunkerque l'an prochain, dans ce nord à la population si chaleureuse; je souhaite bon courage à l'équipe de la section Flandre-Artois présidée par André DASSONVILLE qui va donc prendre le relais de Bretagne Sud-Vendée.

Notre effectif poursuit sa fonte qui semble inexorable, comme celle de nos banquises. La baisse qui avait marqué une pause l'année dernière a repris de plus belle. La seule satisfaction étant l'arrivée de plus en plus marquée de C1NM parmi nos quelques nouveaux adhérents. Donc une fois de plus je vous invite à tenter de recruter parmi nos collègues retraités ou actifs.

L'actualité maritime continue à se montrer peu réjouissante pour les marins français. Affaiblissement de la spécificité de notre administration, baisse du nombre de navires sous pavillon français 1er ou 2éme registre, avenir de plus en plus sombre pour la SNCM qui affronte des décisions incompréhensibles de la commission européenne et de l'assemblée de la Corse, évolution très préoccupante de notre enseignement maritime, l'ENSM devenant de plus en plus une école d'ingénieurs et non plus une école d'officiers de la marine marchande comme je le craignais. Les élèves ont des difficultés énormes à obtenir des places pour la validation de leurs diplômes; par exemple seule une petite quinzaine des  60 élèves de la promotion d'officiers mécaniciens qui sort de Saint Malo cette année a trouvé une compagnie acceptant de les embarquer. Conséquences catastrophiques pour les ports secondaires de la dernière réforme, de nombreux employeurs sont au bord de la faillite. Chantier de Saint-Nazaire déstabilisé par l'annonce de la vente de ses parts par l'actionnaire coréen, STX.

La lutte contre la piraterie en Océan Indien obtient d'incontestables succès mais coûte très cher et le golfe de Guinée en particulier au large du Nigéria prend, hélas, le relais. Tant que les problèmes internes des pays riverains ne seront pas réglés la piraterie restera active. Question semblable à celle du  trafic de drogue dans nos banlieues.

L'enquête officielle italienne sur l'échouement du "Costa Concordia" est accablante pour le commandant du navire, ce qui n'est pas glorieux pour notre profession; il n'empêche que la sécurité de ces monstrueuses "usines à touristes" reste des plus inquiétantes surtout en cas de besoin d'évacuation rapide. Cette course à la
rentabilité qui conduit à la construction de  navires de plus en plus gros devra bien un jour être interrompue avant que des centaines de morts soient à déplorer.

Lassé de ne vous parler que de mauvaises nouvelles je vais vous laisser profiter de la trêve estivale en vous
souhaitant une météo plus agréable que celle que nous avons subi ces derniers mois.
                                                          
                                                                                              Très bonnes vacances.
                                                                                              Bernard DATCHARRY         

*Codorcon: Comité d'organisation du congrès.

 

                                                                                                                                            


Nouvelles brèves:
Le prochain repas de la section Ile de France est programmé pour le jeudi 17 octobre à 12h15 au restaurant de "La France Libre" et sera précédé à 11h15 d'une conférence sur la situation du pilotage par notre collègue Frédéric MONCANY de SAINT-AIGNAN, président de la FFPM.