ASSOCIATION des CAPITAINES au LONG COURS et CAPITAINES de 1ère classe

 

Bulletin N°102 (août-septembre-octobre)

                                                                   EDITORIAL

La coupure estivale, malgré un temps maussade en juillet sur la plus grande partie de notre pays,vous aura permis, je l'espère, de "recharger vos batteries" avant d'entamer une nouvelle saison qui s'annonce particulièrement difficile tant sur le plan général que sur le plan maritime.

En effet notre marine marchande traverse l'une des pires tourmentes de son histoire:

- Disparition en cours de BW maritime, réduction importante de la flotte de Maersk Tankers France, incertitude sur l'avenir de la SNCM et, fait tout nouveau, de Brittany Ferries qui connait une période très troublée, d'aucuns parlant même de disparition.

- L'errance du MSC Flaminia, que René TYL nous détaille dans sa chronique, ne fait honneur ni à notre administration ni à nos politiques. Près de deux mois entre l'incendie qui a ravagé une partie de ce porte-conteneurs en Atlantique et son arrivée dans un port de réparation allemand….consternant.

- Le carnet de commande de notre dernier grand chantier, STX Saint Nazaire, qui tend vers zéro.

- L'ENSM déstabilisé, avec à sa tête un  président du Conseil d'Administration toujours pas reconduit et un directeur sans remplaçant encore désigné qui quitte sa fonction début octobre. La réforme de la filière C1 pour la transformer en formation d'ingénieur s'avère catastrophique, sans  aucun intérêt pour la formation d'officiers de la marine marchande, et n'a eu comme résultat que l'impossibilité pour un nombre important d'élèves d'obtenir un embarquement, indispensable dans le cadre de leur cursus. L'école présente un déficit financier très préoccupant alors que nos 4 "hydros" étaient à l'équilibre avant la réforme; beau résultat!  Remercions nos collègues de la confédération et en particulier l'AFCAN,  HydroSupmarine et l'ACOMM 2005 qui font le maximum pour aider les élèves à se placer.

Cependant quelques bonnes nouvelles:

- Le développement de Louis Dreyfus Armateurs dont la flotte continue à s'étoffer. Les excellents résultats de Bourbon qui arme l'une des plus grandes flottes mondiales d'assistance à l'"OffShore".

- La reprise sur le détroit à la mi-août de l'activité de trois des ex navires de  SeaFrance  au sein de la société coopérative de production "My Ferry Link" crée par une partie des anciens salariés. Espérons qu'ils ne retomberont pas dans les errements qui avaient participé à la faillite de SeaFrance et souhaitons leur plein succès ainsi qu'à leur concurrent Louis Dreyfus/DFDS. Un bon nombre de marins et d'officiers ont ainsi pu reprendre la mer.

- Les meilleurs résultats de CMA/CGM au deuxième trimestre qui restent néanmoins fragiles tant la crise pèse sur les échanges Est/Ouest.

- L'espoir retrouvé pour tous nos collègues ayant servi en Afrique du Nord en unités combattantes: par un avis du Conseil d'État du 16 mai dernier, une injustice flagrante a été reconnue. Un décret leur accordant le doublement du temps passé sous les drapeaux serait très prochainement publié . Notre ministre, Frédéric CUVILIER, l'a assuré lors du dernier congrès des pensionnés, et a rappelé que notre régime particulier, dont le symbole est l'ENIM, n'était en rien menacé. J'exprime notre reconnaissance et nos félicitations à tous ceux qui se sont battus avec opiniâtreté pour obtenir réparation de cette iniquité.

Souhaitons que le creux de la vague soit atteint et que des perspectives meilleures s'ouvrent aux jeunes qui souhaitent exercer ce beau métier.

 

Bernard DATCHARRY